Table des matières

Vous vous demandez si le score de Google PageSpeed Insights compte ? Notre réponse tient en un mot : oui.

Si nous accordons aujourd’hui de l’importance au score de Google PageSpeed Insights, cela n’a pas toujours été comme ça pour nous. Dans le passé, nous avions pour habitude de dire qu’il ne fallait pas trop se soucier du score de Google PageSpeed Insights parce que la note seule n’était pas un indicateur de vitesse. 

S’il peut toujours y avoir une différence entre le score de Google PageSpeed et le temps de chargement de votre site, certaines choses ont changé – et nous nous mettons à la page ! 

À partir de mai 2021, le score de Google PageSpeed sera étroitement lié à votre performance SEO, puisque les Core Web Vitals seront inclus dans le nouveau facteur de classement Page Experience.

Dans cet article, vous comprendrez notamment pourquoi Google PageSpeed Insights a de l’importance et en quoi c’est un indicateur fiable pour mesurer différents aspects de l’expérience utilisateur sur votre site.

Nous verrons également pourquoi il est impératif de continuer à faire attention au temps de chargement – sur ce point, Google PageSpeed Insights n’est pas encore parfait, et chez WP Rocket, c’est pourtant une métrique qui a toute son importance ! 

Enfin, nous vous donnerons quelques conseils pour améliorer votre score PageSpeed mobile, LA note la plus importante.

Vous obtiendrez des réponses à toutes vos questions sur PageSpeed Insights, y compris celle que tout le monde se pose en ce moment : le score de vitesse de page 100/100 est-il réellement important ?

Qu’est-ce que Google PageSpeed Insights (et que signifie le score PageSpeed)

Reprenons tout depuis le début.

Google PageSpeed Insights est l’un des outils de Google permettant de mesurer et d’améliorer la performance de votre site sur les appareils mobiles et les ordinateurs. 

En premier lieu, PageSpeed Insights vous donne la note globale de la performance de la page.

Le score de Google PageSpeed est déterminé par Lighthouse, un outil open source développé par l’équipe de Google. Lighthouse effectue différents audits, dont un audit de performance. Après avoir effectué l’audit de performance et évalué plusieurs mesures, Lighthouse détermine le score de performance, c’est-à-dire le même score que celui fourni par Google PageSpeed. 

Google PageSpeed Insights score — WP Rocket homepage
Score Google PageSpeed Insights – Page d’accueil de WP Rocket

Le score Google PageSpeed se base sur des données de laboratoire. Cela signifie que Google PageSpeed Insights, par l’intermédiaire de Lighthouse, recueille des données relatives à la performance dans un environnement contrôlé. La simulation est réalisée avec des réglages prédéfinis de l’appareil et du réseau. 

Parce qu’il est le résultat de ces conditions prédéfinies – par exemple, la connexion Internet – le score Google PageSpeed ne reflète pas l’expérience réelle de l’utilisateur à 100 %.

WP Rocket homepage — Example of Lab data

Page d’accueil de WP Rocket – Exemple de données de laboratoire

C’est pourquoi l’outil PageSpeed Insights se base également sur des données de terrain (Field data). Les données de terrain “en conditions réelles” sont les données agrégées que Google Chrome collecte auprès des utilisateurs et met à disposition dans le rapport sur l’expérience utilisateur de Chrome (Chrome User Experience Report ou CrUX). 

Ces données sont très précieuses parce qu’elles rendent compte de l’expérience réelle des utilisateurs – c’est aussi pour cela que ces données peuvent différer légèrement des données de laboratoire et ne sont pas toujours disponibles.

Les données de terrain stockées dans le CrUX contiennent les trois éléments des Core Web Vitals. Vous pouvez les identifier rapidement grâce au drapeau bleu : Largest Contentful Paint (performance de chargement), First Input Delay (interactivité), Cumulative Layout Shift (stabilité visuelle).

Page d’accueil de WP Rocket – Exemple de données de terrain

Sachez que les données du laboratoire ne contiennent que les scores les plus élevés de Contentful Paint et de Cumulative Layout Shift. La mesure de l’intéractivité ne peut pas être mesurée sans une réelle interaction avec l’utilisateur. C’est pourquoi le score de performance tient compte de la mesure du Total Blocking Time (temps total de blocage), utilisée comme un proxy.

Enfin et surtout, les données de terrain sont précieuses car c’est ainsi que Google évalue le classement SEO – plus d’informations à ce sujet dans la prochaine section !

Pourquoi Google PageSpeed est important (et pourquoi il affecte le SEO)

Google PageSpeed est important car il peut avoir un impact sur le référencement de deux manières : la vitesse sur mobile et l’expérience utilisateur. 

Les performances mobile et expérience utilisateur sont toutes deux liées à des facteurs de classement spécifiques :

  1. En juillet 2018, Google a effectué une mise à jour, et la vitesse de chargement des pages mobiles est devenue un facteur de classement, tant pour la recherche Google que pour les publicités.
  2. En mai 2021, le Page Experience Signal (signal d’expérience de page) sera déployé comme facteur de classement SEO. Ce nouveau facteur de classement mesure l’expérience utilisateur d’une page. Il comprend plusieurs signaux : adaptabilité pour les mobiles, sécurité HTTPS, directives interstitielles intrusives, navigation en toute sécurité, et les mesures déjà mentionnées des Core Web Vitals

D’une part, la vitesse de page sur mobile est un facteur de classement depuis plus de deux ans. Avec un peu de chance, c’est un point sur lequel votre site est déjà à jour ! Si ce n’est pas le cas, pas de panique : vous pourrez retrouver à la fin de cet article quelques conseils pour optimiser les performances de votre site.

D’autre part, les trois éléments vitaux du web se concentrent sur la façon dont les utilisateurs interagissent avec votre page et représentent 55 % de la pondération globale du score PageSpeed. Cela signifie qu’ils sont tout à fait pertinents pour déterminer le score de PageSpeed Insights.

Même si le score de Google PageSpeed dans son ensemble n’est pas un facteur de classement, vous devez vous occuper des métriques des Core Web Vitals. Comme nous l’avons dit, ils font partie du nouveau signal de classement de Page Experience et affecteront votre visibilité organique

Vous trouverez ci-dessous le score nécessaire pour chaque métrique des Core Web Vitals. Commencez dès maintenant à réfléchir à la manière de les améliorer ! (Pssst : WP Rocket peut vous aider en quelques clics).

Les scores pour chacun des Core Web Vitals

Google PageSpeed Insights est-il fiable et précis ?

C’est une question que beaucoup d’entre vous se posent !

Oui, Google PageSpeed Insights est désormais assez fiable pour mesurer l’expérience utilisateur sur votre site. Grâce aux différentes mesures incluses, il vous donne un aperçu précis de la manière dont les utilisateurs interagissent avec votre site.

L’outil est devenu de plus en plus fiable grâce aux derniers changements.

En novembre 2018, Google a lancé PageSpeed 5.0. La nouvelle version a commencé à utiliser l’ensemble de données du rapport de Chrome sur l’expérience utilisateur (CrUX) ainsi que les audits Lighthouse. 

Puis, en mai 2020, Lighthouse 6.0 est arrivé. De nouvelles mesures ont été ajoutées, les mêmes que celles que vous voyez maintenant dans l’outil PageSpeed Insights, et qui rendent compte de la performance globale et de l’expérience utilisateur.

C’est pourquoi vous pouvez vous fier au score de PageSpeed et à ses mesures pour avoir une idée de la performance de votre site. Et, bien sûr, vous devez suivre les recommandations de PageSpeed Insights pour améliorer votre score.

Comme le score Google PageSpeed est désormais plus précis, une amélioration de la note refléterait normalement une amélioration du temps de chargement. 

Attendez… le score de PageSpeed ne reflète-t-il pas la vitesse d’un site web ? La vérité c’est que ça dépend.

Pourquoi le score de PageSpeed n’est pas forcément égal au temps de chargement de la page

Chez WP Rocket, nous avons à cœur de décortiquer pour vous tous les sujets de performance web et ainsi vous donner les meilleurs outils pour comprendre comment aborder ce domaine parfois complexe.

C’est pourquoi nous tenons à souligner que le score Google PageSpeed peut ne pas refléter la vitesse de votre site web.

Pour être clair : vous pouvez avoir un bon score PageSpeed, mais votre site pourrait ne pas être aussi rapide. Ou bien vous pouvez avoir un site rapide et un mauvais score PageSpeed.

Nous allons partager quelques exemples – vous pourriez vous y référer !

  • Suivre les recommandations de PageSpeed Insights ne rendra pas toujours votre site plus rapide. Prenons la recommandation de supprimer le JavaScript qui bloque le rendu. Si vous résolvez ce problème, votre score PageSpeed s’améliorera. Cependant, si vous mesurez votre temps de chargement avec Pingdom, vous ne constaterez pas nécessairement une amélioration.
  • Plus votre score PageSpeed de départ est faible, plus le temps de chargement s’améliorera – mais n’attendez pas d’améliorations linéaires. Si votre score Google PageSpeed passe de 10 à 90, il est fort probable que votre temps de chargement s’améliore – disons qu’il passera de 2s à 1,5s
    Si votre score Google passe de 80 à 90, votre temps de chargement ne diminuera que légèrement – par exemple, de 2s à 1,9s.

C’est parce que le score Google PageSpeed reflète l’expérience utilisateur globale plus que le temps de chargement.

Le temps de chargement n’est que le temps de chargement de la page. D’autre part, le score Google PageSpeed prend en compte six autres facteurs.

Dans la prochaine section, nous vous présenterons des exemples pratiques pour expliquer comment est calculé le score Google PageSpeed. Vous verrez comment les mesures jouent ensemble pour les performances et l’expérience utilisateur.

Pour l’instant, n’oubliez pas que vous devez vous occuper à la fois du temps de chargement et du score Google PageSpeed. Ces deux éléments sont importants pour des raisons différentes :

  • Si votre temps de chargement est élevé, vous risquez de perdre des utilisateurs et des conversions.
  • Si votre score PageSpeed n’est pas bon, il est probable que les mesures des Core Web Vitals ne seront pas bonnes non plus. Et votre site sera pénalisé du point de vue du SEO. N’oubliez pas : Les Core Web Vitals représentent 55 % du score de vitesse de page. 

Comment est calculé le score PageSpeed Insights

Nous avons vu comment le score Google PageSpeed est pertinent pour les performances de SEO. Examinons maintenant de plus près les mesures qui peuvent faire la différence dans votre note.

Comme nous l’avons dit, le score de vitesse que vous voyez en haut de votre rapport PageSpeed est basé sur les données de laboratoire analysées par Lighthouse.

Qu’est-ce qu’un bon score Google Pagespeed ?

Si vous vous demandez quelle note Google PageSpeed vous devriez viser, sachez qu’une bonne note commence à 90 – le seuil vous donnant la couleur verte.

Le score est divisé en trois parties : 

  • Bon : votre score est de 90 ou plus (vert)
  • À améliorer : votre score est de 50 à 90 (orange)
  • Médiocre : votre score est inférieur à 50 (rouge). 

Mesures et poids PageSpeed Insights

Le score Google de vitesse de page comprend six mesures :

  • First Contentful Paint
  • Largest Contentful Paint (mesure Core Web Vitals)
  • Speed Index
  • Cumulative Layout Shift (mesure Core Web Vitals)
  • Time to Interactive
  • Total Blocking Time (comme nous l’avons vu, il remplace le First Input Delay, la troisième mesure de Core Web Vital qui ne peut être mesurée en laboratoire).

Il est essentiel de savoir que chaque mesure a un poids différent. 

Certaines mesures sont plus importantes que d’autres pour déterminer votre score global. L’amélioration de certaines d’entre elles aura un impact plus important sur le score que d’autres. 

Vous pouvez voir ici comment le poids est calculé

The Lighthouse Scoring Calculator

Le calculateur de score Lighthouse

En parlant des éléments vitaux du web, vous pouvez voir que Largest Contentful Paint et Total Blocking Time sont les mesures qui font la plus grande différence. Ils représentent tous deux 25 % de la note globale.

Si vous avez de mauvais Largest Contentful Paint ou Total Blocking Time, il est également probable que votre temps de chargement sera assez élevé. C’est parce que ces deux mesures concernent les performances de chargement et l’interactivité de la page.

Voyez à quel point le score de performance est mauvais si vous augmentez la performance de votre Largest Contentful Paint ou de votre Total Blocking Time :

How the performance score changes according to LCP and TTB
Comment le score de performance change en fonction du LCP et du TTB

En améliorant ces deux mesures, votre temps de chargement diminuera également. L’ampleur de cette diminution dépend de votre score initial – comme nous l’avons expliqué dans les exemples ci-dessus.

Au contraire, l’amélioration de votre Cumulative Layout Shift (5 %) vous aidera uniquement à atteindre le seuil des Core Web Vitals et à améliorer l’expérience utilisateur. 

Cela signifie que vous pourriez avoir le pire Cumulative Layout Shift du monde mais le temps de chargement le plus rapide. C’est parce que le Cumulative Layout Shift n’a aucun rapport avec la vitesse de votre site web, mais seulement avec la qualité de l’expérience utilisateur. 

Pouvez-vous voir à quel point la note de performance est peu affectée par le score du Cumulative Layout Shift – aussi mauvaise soit-elle ? La note finale ne diminue que de 100 à 95 : elle est toujours verte !

How the performance score changes according to CLS
Comment le score de performance change selon le CLS

Vous comprenez maintenant quels sont les mesures les plus importantes pour votre SEO et l’optimisation des performances. Il est temps d’obtenir de bons résultats et d’améliorer rapidement à la fois les Core Web Vitals et le temps de chargement en une seule fois !

Google PageSpeed Insights Mobile vs. Ordinateur : Quelle différence ?

La seule différence entre Google PageSpeed Insights sur mobile et sur ordinateur est le score que vous pouvez obtenir. Il est en effet plus compliqué d’obtenir un bon score PageSpeed sur mobile que sur ordinateur.

Pourquoi ? Parce que la connexion sur mobile est plus lente, tout simplement.

Par défaut, Lighthouse simule une connexion 3G. Il serait injuste de comparer le score sur mobile à celui sur un ordinateur puisque la connexion sur un ordinateur sera toujours plus rapide.

Il y a aussi d’autres raisons pour lesquelles votre score sur mobile tend à être inférieur à celui sur ordinateur. Voyons-les maintenant.

Quelques conseils essentiels pour améliorer un mauvais score sur mobile

Vous avez un score de performance faible sur mobile ? L’optimisation d’image pourrait être une des clés pour résoudre votre problème.

Suivez ces deux bonnes pratiques trop souvent négligées pour améliorer votre score : redimensionner et utiliser des images adaptées pour mobile et optimiser le poids des images (et pas seulement leur dimension !).

Voici quelques exemples :

  • Disons que vous avez un diaporama contenant une grande image d’environ 2000 pixels. L’image sera parfaite sur un ordinateur, où la résolution moyenne en largeur est de 1900 ou 1400 pixels. En revanche, la largeur maximale sur mobile est de 700 pixels.
    Les dimensions de l’image ne sont donc pas adaptées pour mobile et auront un impact sur votre score mobile.

C’est pourquoi vous devez toujours charger la taille correcte en fonction de l’appareil et ensuite servir des images redimensionnées à l’échelle sur mobile. 

  • La taille des fichiers d’images peut également entraîner une baisse de la performance sur mobile. Si vous optimisez une image de 1 Mo à 500 Ko, votre page sera plus rapide. Plus le poids de votre page est faible, plus son chargement sera rapide. C’est particulièrement vrai lorsque vous avez une connexion plus lente.

    C’est pourquoi l’optimisation de l’image aura toujours un impact plus important sur votre score mobile que sur celui sur ordinateur. Plus votre connexion est mauvaise, plus l’optimisation d’image est un point important.

Est-il important d’obtenir un score de 100/100 de vitesse de page sur mobile ?

Nous allons être aussi honnêtes que possible. Il est presque impossible d’obtenir un score sur mobile de 100 points pour les raisons expliquées ci-dessus. Il est plus facile d’obtenir un tel score sur un ordinateur de bureau.

La vérité est qu’il n’y a pas de différence entre 95 et 100 – à la fois sur mobile et sur un ordinateur. En ce qui concerne les performances des Web Core Vitals, votre objectif devrait être d’obtenir un score vert. Et le score vert commence à 90 – ce sera suffisant.

Ne stressez pas ! Google ne va pas vous pénaliser parce que vous avez un score de 97 au lieu de 100. L’expérience utilisateur sera la même – et c’est tout ce qui compte.

Qu’en est-il de PageSpeed Insights par rapport aux autres outils de test de performance et de vitesse ?

Penchons-nous maintenant sur deux des principaux outils de mesure de performance et de vitesse, histoire d’avoir une autre preuve que Google PageSpeed Insights est un outil fiable.

GT Metrix vs Google PageSpeed Insights 

La différence entre PageSpeed insight et GTmetrix est la localisation du serveur utilisée pour le test de performance. Les deux outils utilisent maintenant les mesures de performance de Lighthouse, le score devrait donc être le même. 

Il se peut néanmoins que vous constatiez un écart entre les deux scores.

En effet, plus votre serveur est proche de l’emplacement du serveur utilisé pour effectuer le test, plus le score sera élevé.

D’une part, Google PageSpeed Insights calcule votre score en utilisant le serveur le plus proche. D’autre part, si vous n’avez pas de compte dans GTmetrix, vous utiliserez le serveur par défaut situé à Vancouver. 

Si possible, effectuez votre test de vitesse en choisissant le lieu le plus proche de votre serveur. 

Voyez ici comment votre score de performance peut changer en fonction de la localisation du serveur :

The performance score can vary according to the server location
Le score de performance peut varier en fonction de l’emplacement du serveur

Google PageSpeed Insights vs Pingdom

On ne peut tout simplement pas comparer Google PageSpeed Insights et Pingdom puisque Pingdom n’utilise pas Lighthouse et ne donne surtout aucune information sur les Core Web Vitals. 

Il fournit simplement une note qui reflète votre temps de chargement. 

Note de performance Pingdom

Ça ne veut pas dire que vous ne devriez jeter un coup d’œil à Pingdom.

Comme vu précédemment, performance et temps de chargement vont de pair pour offrir à vos utilisateurs la meilleure expérience possible.

Conclusion

Google PageSpeed Insights a non seulement évolué ces dernières années, il a également pris une importance considérable grâce à l’avènement des Core Web Vitals, qui feront très bientôt la différence côté SEO.

L’outil de Google est fiable, et vous avez maintenant les clés pour le décrypter et faire sens de votre score de performance et de votre vitesse de chargement !

En savoir plus sur les mécanismes de la performance web vous aidera notamment à comprendre vos priorités et ajuster votre stratégie. 

Mais n’oubliez pas que vous pouvez aussi gagner du temps et laisser WP Rocket faire le travail à votre place. WP Rocket applique automatiquement 80 % des meilleures pratiques en matière de performance web, sans même avoir besoin de toucher aux réglages. Vous constaterez alors une amélioration immédiate de la vitesse de chargement de votre site et votre score PageSpeed Insights sera tout de suite positif. Le meilleur dans tout ça ? Aucune connaissance technique n’est requise, c’est promis !


Ajoutez un commentaire
Votre adresse mail ne sera pas publiée. Tous les champs doivent être remplis. Politique de commentaires : nous aimons les commentaires et apprécions le temps que les lecteurs passent à partager leurs idées et à donner leur avis. Cependant, tous les commentaires sont modérés manuellement et ceux qui sont considérés comme du spam ou purement promotionnels seront supprimés.

Derniers articles de Temps de chargement et cache
S’abonner à notre newsletter

Stay in the loop with the latest WordPress and web performance updates.
Straight to your inbox every two weeks.

Obtenez un site Web plus rapide
en quelques clics

Installation en 3 minutes chrono
{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}