PageSpeed Score - why you shouldn't care

En tant que propriétaire de site web, vous savez que votre site doit être rapide. Vous avez lu tous les articles sur comment rendre WordPress plus rapide et quels plugins installer pour y arriver. Vous avez probablement ajouté une extension de mise en cache (en espérant que ce soit WP Rocket, sinon vous pouvez l’obtenir ici !), et ensuite vous voulez savoir à quel point votre site est plus rapide qu’avant. 

Vous allez donc sur Google PageSpeed Insights, car c’est ce que tous les articles vous ont dit de faire, et vous entrez votre URL. Vous verrez alors une note et une liste de recommandations de Google, et à ce moment précis, vous serez probablement consterné.

“Qu’est-ce-que c’est que tous ces avertissements rouges et oranges ??” 
“Pourquoi ma note n’est-elle pas plus élevée ?”
“Pourquoi j’ai toutes ces recommandations ???”

Après avoir appliqué la mise en cache à votre site, vous vous attendiez peut-être à ce que votre note PageSpeed soit parfaite ou presque. Ou bien, vous allez regarder les recommandations et vous demander pourquoi votre plugin de mise en cache ne les a pas résolues automatiquement. 

Beaucoup de clients nous demandent pourquoi leur note PageSpeed n’est pas plus élevée, ou alors ils pensent que puisque leur note n’a pas beaucoup augmenté, cela veut dire que WP Rocket ne rend pas leur site plus rapide. 

Voici la vérité toute simple : 

Votre note Google PageSpeed ne compte pas.

Oui, vous avez bien lu, elle ne compte pas.

Voilà pourquoi. 

La vitesse avant tout

Le rôle de WP Rocket est de rendre votre site plus rapide.

La vitesse, c’est à dire le temps de chargement de votre site, est la mesure la plus importante avec celle de la performance perçue.
La performance perçue mesure à quel point votre utilisateur a l’impression que votre site est rapide. Ces deux mesures sont ce qui compte dans votre expérience utilisateur et votre SEO. Quand les bots de Google parcourent votre site, ils ne voient pas votre “note”, seulement votre vitesse. 

Saviez-vous que Google PageSpeed ne mesure même pas le temps de chargement de votre site ?

Pour comprendre pourquoi, nous vous encourageons à aller lire notre article de blog sur la nouvelle API de PageSpeed, qui est maintenant basée sur un moteur d’analyse différent appelé Lighthouse. 

Nous aimons utiliser Pingdom Tools pour mesurer le temps de chargement.

Pensez à l’époque où vous étiez à l’école. Les notes parfaites ne voulaient pas forcément dire que vous étiez intelligent. Cela voulait simplement dire que vous saviez comment passer les interrogations et les contrôles. Mais beaucoup de personnes intelligentes ne réussissent pas ces contrôles. 

De la même manière qu’une note d’école n’est pas un indicateur d’intelligence, la note de Google PageSpeed toute seule n’est en fait pas un indicateur de vitesse. 

Voici 3 sites web avec des temps de chargement similaires, mais avec des notes PageSpeed extrêmement différentes : 

1. PurePlanetRecycling:

Test Pingdom :

Pingdom test for pureplanetrecycling

PageSpeed sur ordinateur :

PageSpeed desktop report for pureplanetrecycling

PageSpeed pour mobile:

PageSpeed report mobile for pureplanetrecycling

Temps de chargement : 881 ms

Score Google PageSpeed : 89 sur ordinateur / 37 sur mobile

2. AnticaTrattorialPortico.it

Test Pingdom :

Pingdom test anticatrattorialportico

PageSpeed sur ordinateur :

PageSpeed desktop report for anticatrattorialportico

PageSpeed sur mobile:

PageSpeed mobile report for anticatrattorialportico

Temps de chargement : 649 ms

Score Google PageSpeed : 98 sur ordinateur / 41 sur mobile

3. CheekyPunter.com

Test Pingdom :

Pingdom report for cheekypunter

PageSpeed sur ordinateur :

PageSpeed desktop report for cheekypunter

PageSpeed sur mobile:

PageSpeed mobile report for cheekypunter

Temps de chargement : 461 ms

Score Google PageSpeed: 100 sur ordinateur / 30 sur mobile

Entre ces trois sites, le temps de chargement varie entre 461 ms et 881 ms mais le score PageSpeed ne varie qu’entre 30 et 41 sur mobile !

Et le site ci-dessous a une excellente note PageSpeed mais est plus lent que les trois sites ci-dessus (note : le propriétaire du site a tenu à garder l’URL anonyme) :  

Test Pingdom :

Pingdom report fourth site

PageSpeed sur ordinateur :

PageSpeed desktop report fourth site

PageSpeed sur mobile:

PageSpeed mobile report fourth site

Vous pouvez donc voir avec ces exemples que la note de Google PageSpeed n’est pas un réel indicateur de vitesse. 

Courir après une note est une perte de temps

Aucun site n’obtient une note parfaite, c’est d’ailleurs impossible à atteindre, et puisque cette note n’indique rien sur la vitesse de votre site, pourquoi vous en soucier

Si vous essayez d’obtenir une note parfaite en mettant en place toutes les recommandations faites par Google PageSpeed, vous allez perdre la raison fou assez rapidement.  

Vous ne pouvez pas prendre au pied de la lettre toutes les suggestions de Google PageSpeed car elles sont parfois impossibles ou même irréalistes. 

Par exemple, Google PageSpeed peut vous suggérer de minifier ou d’ajouter des en-têtes Expires à un fichier qui n’est pas hébergé sur votre site web. C’est impossible.

Un bon exemple qui montre l’impossibilité de contrôler ces ressources serait la recommandation “Serve static assets with an efficient cache policy” qui apparaît pour le site de WP Rocket : 

PageSpeed notice Serve Static Assets

Comme vous pouvez le voir, Google PageSpeed Insight recommande d’optimiser les fichiers externes provenant de Google Analytics et Optin Monster.

Éliminer les ressources bloquant le rendu

Une recommandation que PageSpeed aime faire fréquemment est :” Éliminer les ressources qui bloquent le rendu”

Cela peut faire référence à la fois aux ressources JS et CSS.

Pour des questions de performances, il est préférable que les fichiers JavaScript soient chargés dans le pied de page de votre site ou asynchrones pour qu’ils ne bloquent pas le chargement des autres ressources de votre site, ce qui le ralentirait. 

WP Rocket s’occupe de ca, grâce à deux options déferrer JS et Combiner JS 

En activant l’option déferrer JS, tous les fichiers JavaScript de votre page, dont ceux minifiés par WP Rocket, chargeront avec l’attribut defer; avec l’option combiner JS, tous les fichiers JS (dont inline JS et les scripts tierces) seront placés dans le pied de page, ce qui les rendra non bloquant.

Si vous avez activé ces options, et que vous voyez toujours la suggestion sur les “ressources bloquant le rendu”, cela peut être dû au fait que le safe mode de WP Rocket pour le déferrement de JS est activé. 

Le but du “Safe Mode”, qui exclut jQuery du déferrement, est d’améliorer la compatibilité. C’est la raison pour laquelle PageSpeed s’en plaint. 

Dans ces cas là, si vous décidez de le désactiver pour faire plaisir à PageSpeed, assurez-vous de vérifier minutieusement votre site dans une fenêtre déconnectée pour être certain qu’il n’y a aucun problème d’affichage ou de fonctionnalité. La même chose s’applique à n’importe quel autre script JavaScript que vous pourriez vouloir exclure.

En ce qui concerne le CSS bloquant le rendu, WP Rocket vous permet de vous en occuper avec l’option Optimize CSS Delivery. Elle se charge du CSS asynchrone et du CSS critique.

Lorsque vous activez l’option Optimize CSS delivery, le CSS critique sera généré pour votre site en arrière plan, et ajouté lors du prochain chargement de page. Après ça, le CSS sera chargé de manière asynchrone sur votre site.

Alors, a quoi sert pagespeed ?

Google PageSpeed peut être utile, tant que vous ne le considérez pas comme la référence absolue. 

Parfois, il peut attirer votre attention sur des problèmes dont vous pouvez vous occuper pour améliorer votre site. Par exemple, il peut vous alerter du fait que votre contenu n’est pas compressé avec GZIP (Enable Text Compression).

WP Rocket ajoute par défaut la règle de GZIP, donc si PageSpeed vous montre avertissement, cela peut être un signe que la compression n’est pas activée sur votre serveur.

Il peut aussi vous prévenir du fait que vous avez trop d’images lourdes qui pourraient être compressées. C’est une bonne recommandation sur laquelle vous pouvez agir facilement : Optimisation d’image – un moyen facile de rendre votre site plus rapide

Nous avons lancé notre propre service de compression d’image, Imagify, disponible à la fois en app web et en plugin WordPress. 

Le mieux est de voir PageSpeed comme un outil parmi d’autres à votre disposition, capable de donner de bons conseils. Mais votre but doit toujours être d’améliorer votre vitesse, pas votre note PageSpeed. 

Vous pouvez obtenir une augmentation de vitesse significative avec WP Rocket : obtenez le maintenant et voyez le résultat par vous même !

Comment utiliser PageSpeed

Avatar de l’auteur

Lucy is a long time user of WordPress, (since 2004) and has provided WordPress training for bloggers and businesses for over 5 years. She has spoken at several WordCamps and is an active member of the WordPress community. You can follow @webtw on Twitter.

0 commentaires
Ajouter un commentaire
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Tous les champs doivent être remplis. Politique de commentaires : Nous apprécions les commentaires et le temps que les lecteurs consacrent à partager leur avis. Cependant, tous les commentaires sont modérés manuellement et ceux qui sont considérés comme du spam ou uniquement promotionnels seront supprimés.

Obtenez un site plus rapide en quelques clics

Installation en 3 minutes chrono

Achetez WP Rocket Qu’attendez-vous?

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}