Sortie de WP Rocket 2.1 « Corellia »

Après 3 mois de travail, nous sommes heureux de vous annoncer la sortie de la version 2.1 de WP Rocket intitulée Corellia.

Corellia ?

Corellia : Planète verdoyante composée de vastes mers et océans et possédant de nombreux astroports. Elle est considérée comme l’un des centres majeurs en matière de commerce, en partie grâce au fait qu’elle est traversée par la route Corellienne, une des cinq grande route commerciale, qui porte son nom. Elle est réputée pour la construction de ses vaisseaux cargos et commerciaux de grande qualité. C’est la planète natale de Han Solo et de Lorn Pavan.

Ça vous parle ou pas ? Il s’agit du nom d’une des nombreuses planètes de l’univers Star Wars. Nous avons décidé de nommer nos versions comme WordPress le fait avec des jazz man.

Pourquoi Star Wars ? Pourquoi pas ! C’est surtout que nommer les versions de WP Rocket avec des planètes permet de rester dans le contexte. Et en bons geeks que nous sommes, nous aimons Star Wars !

Pour l’anecdote, c’est Marie, la femme de Julio, grande fan, qui a choisi pour la première fois un nom pour WP Rocket.

WP Rocket 2.1 « Corellia » apporte son lot de nouveautés que nous détaillons sans plus tarder.

Gestion du CDN/Domain Sharding

cdn-rocket

Grâce à cette nouvelle option, vous pouvez facilement configurer un système de CDN ou de domain sharding. Il est possible de gérer plusieurs alias et de spécifier le type de fichiers par alias.

Par défaut, les fichiers gérés par notre système de CDN sont :

  • images à la une.
  • images présentent dans le contenu d’un article, d’une page ou d’un widget texte.
  • smileys.
  • fichier CSS principal déclaré avec la fonction bloginfo('stylesheet_url').
  • fichiers CSS & JavaScript déclarés avec les fonctions wp_enqueue_style() et wp_enqueue_script().

Ci-dessous une vidéo d’explication :

Il est possible d’ajouter la fonctionnalité CDN sur les fichiers non-traités dans liste ci-dessus de votre thème grâce à ces deux fonctions :

  • rocket_cdn_url()
  • get_rocket_cdn_url()

Ci-dessous la vidéo d’explication :

Une amélioration du processus de minification

Nous avons revu en profondeur le processus de minification. Pour de meilleurs performances, les fichiers minifiés sont enregistrés sur votre serveur et non plus générés à la volée.

Les fichiers exclus du processus ne sont plus déplacés (comme ça l’était auparavant). Vous pouvez aussi exclure un fichier de la minification en ajoutant l’attribut data-no-minify sur sa balise.

À noter que les thèmes enfants sont pleinement compatibles avec la minification CSS.

Il est également possible de gérer la minification directement dans le code de votre thème à l’aide de deux fonctions :

  • rocket_minify_files()
  • get_rocket_minify_files()

Ci-dessous, une vidéo d’explication :

Un système de marque blanche

Vous pouvez utiliser WP Rocket à votre image en supprimant toute mention relative à notre plugin.

Découvrez ci-dessous la vidéo d’explication :

Modification de l’emplacement des fichiers de configuration

Depuis la version 2.0 et l’utilisation du drop-in advanced-cache.php, la mise en place d’un fichier de configuration était nécessaire. Il était stocké dans le dossier wp-content/plugins/wp-rocket/config.

Cet emplacement était un inconvénient lors des mises à jour. En effet, pour les clients chez Infomaniak ou avec des droits restreints sur leur serveur, les droits d’écriture du dossier devaient être mise à jour à chaque nouvelle version.

Pour éviter de répéter la gestion des droits, nous avons décider de déplacer les fichiers de configuration hors du plugin dans le dossier wp-content/wp-rocket-config.

Corrections de plusieurs bugs

Voici les principaux bugs qui ont été corrigés :

  • Conflit entre le LazyLoad et le plugin WP Touch.
  • Conflit avec le plugin LayerSlider.
  • Mauvaise purge du cache utilisateur dans le cas d’une installation de WordPress dans un sous-dossier.
  • Mauvaise compatibilité depuis la version 2.0 avec WPML et qTranslate depuis la 2.0.
Le changelog complet est disponible à cette adresse : https://wp-rocket.me/changelog/

À propos de

WP Rocket cofounder, I love Startups, Coffee, Italian Food and Python (not necessary in that order).

19 commentaires

Commenter

Hello 🙂
Impatient de tester la nouvelle version et de voir si la modification est désormais compatible avec mon hébergement simplehosting chez gandi !
Merci encore et toujours pour ce plugin qui nous simplifie bien la vie !

Bonjour !

Bravo pour cette nouvelle version 🙂

Je me posais la question justement pour les Simple Hosting : Varnish ne pose pas de problème particulier avec WP-Rocket ?

PS: J’adore l’idée des noms de planètes pour les versions 😀

@Thomas & @Gael : Bonjour à vous deux,

Notre plugin est compatible depuis la 1ère version avec Varnish. Par contre, comme le recommande Gandi, vous devez installé le plugin Varnish HTTP Purge qui permet de gérer la purge de Varnish.

@Jonathan Buttigieg : Merci ! J’ai déjà installé ce plugin — qui est effectivement bien pratique — donc je vais peut-être bientôt sauter le pas avec WP-Rocket 😉

Merci pour la mise à jour de votre plugin que je test sur un de mes sites. Ce site est justement sur une instance Simple Hosting de chez Gandi. Cependant, je n’ai pas installé le plugin dont vous parlez. Quelle est la conséquence ? Tout à l’air pourtant de bien fonctionner.

Merci de votre éclaircissement.

@Gael : Il serait temps =D

@Alexandre : La conséquence est une possible mauvaise purge du cache de Varnish qui est gérer avec ce plugin.

Ah, pour une bonne nouvelle, c’est une bonne nouvelle. La gestion du CDN était vraiment attendue, tout du moins pour moi. Et si en plus vous nommez les versions par des planètes de SW … la grande classe 🙂

Hello,

Beau boulot. Du coup, il faut supprimer le Mu plugin que j’avais installé lorsque j’avais un pb de d’image entre WP Touch et WP Rocket ?

@Alex : Oui, le mu-plugin ne sert plus à rien 🙂

Comment fait-on cette mise à jour pour qu’elle adopte bien les nouveaux paramètres configuration ?
Depuis wordpress ou suppression dossier et réinstallation?
Merci…

@apparence : La meilleure des solutions pour mettre à jour le plugin est de passer par WordPress.

@apparence : Ou vous pouvez écraser les fichiers directement dans le FTP (je fais comme ça sur certains sites) car nous gérons les mises à jours lors du premier chargement d’une nouvelle version du plugin et non pas lors de l’activation du plugin (ce qui devrait toujours être fait comme ça en fait).

bjr! Où télécharger la nouvelle version pour une mise à jour FTP? encore bravo pour votre boulot et la réactivité de votre support

@apparence : attention, si vous décidez de faire la maj via FTP, vous devez resauvegarder les options de WP Rocket pour générer le nouveau fichier de configuration.

La solution la plus simple reste pour la mise à jour à partir de WordPress.

La mise à jour 2.1 a permis de résoudre définitivement le problème d’une mauvaise purge du cache de mon site installé, dans un sous dossier, sur mon serveur.

Bravo pour la travail accompli. Félicitations.

Merci pour cette nouvelle version ! Mon site a encore grappillé quelques points en plus grâce à vous, et un temps de chargement de plus en plus réduit !

Merci !

Bonjour,
Je n’arrive pas à faire la mise à jour depuis wordpress pourriez m’aider?
Merci pour tout
A bientôt

Super ! Je vais mettre à jour le plugin ce soir via l’admin WP ! En espérant gagner encore un peu en vitesse ! 😉 J’ai multiplié le crawl par 2 grâce à vous ! 😉

@Eudes: Merci de passer par le site du support pour ce genre de chose 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués par des *