Pourquoi il faut se méfier des notes de performance comme GT Metrix ?

Aujourd’hui, pour mesurer la performance d’un site web, une majorité des personnes utilisent (nous y compris) les services de notations de performances.

Dans cet article, nous allons voir pourquoi il n’est pas forcément pertinent de se fier à ces notes.

Pour récupérer une note de performance, il existe plusieurs outils connus  :

Nous profitons de cet article pour vous recommander Dareboost qui est un service français récent partenaire de WP Rocket.

Comment fonctionnent ces outils ?

L’ensemble des bonnes pratiques liées aux performances sont enregistrées dans une base de données. Des coefficients sont attribués à chaque bonne pratique.

Une fois l’url soumise, l’outil fait correspondre les données qu’il récupère avec sa base  (minification, poids de la page, nombre de requêtes, etc…). Ensuite, il génère une lettre de performance de A à F, A étant la meilleure, ainsi qu’un pourcentage, 100% étant le meilleur.

Quel est le problème avec les notes ?

Pour déterminer une note, ces outils ne font que vérifier la mise en place de bonnes pratiques liées à la performance web et y appliquer des coefficients.

Malheureusement le temps de chargement (in fine l’élément le plus important) n’est pas pris en compte dans le calcul de la note. Pourtant vos visiteurs ou les moteurs de recherche ne se soucient guère de la note, mais véritablement du temps de chargement.

Cas pratique

Nous avons analysé une page spécialement optimisée pour les notes dans laquelle nous avons volontairement défini un temps de chargement de 15 secondes.

Pour cela, nous avons tout simplement mis en php une pause dans l’exécution de la page d’une durée de 15 secondes.

résultat de test gtmetrix

Sans grande surprise, nous obtenons respectivement 99% et 100% sur Page Speed et Yslow. Cependant, malgré des bonnes notes, nous observons un temps de chargement catastrophique de 15,60 secondes.

À quoi servent les notes de performance ?

Malgré ce contre-exemple, les notes de performances restent bien entendu très utiles.

Elles indiquent les bonnes pratiques en performance web à appliquer sur son site. Grâce à cette base technique, elles permettent d’avoir un ensemble de recommandations sous la main non-négligeable.

Que faut-il retenir ?

La course à la meilleure note de performance ne sert pas à grand chose. Le respect des bonnes pratiques est un moyen efficace pour améliorer la vitesse d’un site, mais cela n’apporte aucune garantie sur le résultat final.

Souciez vous en priorité du temps de chargement réel de votre site et de l’impression de fluidité. C’est le besoin final qui doit retenir toute votre attention.

Un internaute se moque pas mal de vos notes GT Metrix. Par contre, le temps de chargement peut être un élément déterminant dans la suite de sa visite sur votre site et de votre portefeuille (le taux de conversion est intiment lié au temps de chargement).

Avec quel outil faut-il mesurer le temps de chargement de son site ?

Ces outils d’analyse affichent un temps de chargement qui est faussé pour nous les Européens. En effet, par défaut les serveurs utilisés sont Américain. Ainsi, si vous êtes hébergé en Europe, le temps de chargement mesuré sera nettement supérieur à celui de vos visiteurs.

Pour connaître le réel temps de chargement de votre site, vous pouvez utilisez l’extension Chrome Page Load Time ou spécifier un serveur Européen dans les outils d’analyse. Par exemple, vous pouvez choisir le serveur situé à Amsterdam pour Pingdom Tools, Paris pour Dareboost, Paris pour WebPagetest ou celui de Londres pour GtMetrix (possible uniquement si vous êtes inscrit).

À propos de

WP Rocket cofounder, I love Startups, Coffee, Italian Food and Python (not necessary in that order).

S’abonner à notre newsletter Les dernières actus de la fusée, à la vitesse de la lumière !

14 commentaires

Commenter

Merci pour cet article ! Les webmasters ont trop tendance à se focaliser sur les optimisations que sur le temps de chargement (ce qui compte beaucoup plus pour Google et compères). Je partage aux collègues.

« Pour déterminer une note, ces outils ne font que vérifier la mise en place de bonnes pratiques liées à la performance web et y appliquer des coefficients. »
DareBoost prend en compte, certes indirectement, le temps de chargement pour le calcul du score. En effet, nous ne nous contentons pas de vérifier l’application de recommandations techniques, mais appliquons également des pénalités en fonction du poids de la page et du nombre de requêtes notamment. Il y a un corrélation forte entre ces différents éléments.

Le temps de chargement global n’est pas un critère de notation pour différentes raisons, la première étant qu’il est fortement variable. Par exemple pour des débits différents, il va être fortement impacté, sans pour autant que la qualité du site ne change. Nous travaillons cependant à prendre en charge les délais de traitement des serveurs (ici simulé avec un sleep).

« Par exemple, vous pouvez choisir le serveur situé à Amsterdam pour Pingdom Tools ou celui de Londres pour GtMetrix (possible uniquement si vous êtes inscrit). »
Ou alors le serveur situé à Paris sur DareBoost 😉

Il est également possible d’utiliser Google Analytics, qui propose une vue sur les temps de chargement, qui sont collectés directement sur les utilisateurs d’un site.

Malgré une bonne optimisation il n’est pas rare que l’on se chope une mauvais note uniquement à cause des services de Google … non optimisés.

Je pense notamment aux scripts d’analytic ou aux scripts de pub Adsense.

Et toutes les optimisations ne sont pas forcément bonnes à faire (etag..)

@Damien
Je viens de mettre à jour pour le serveur Parisien de Dareboost.
Pour Google Analytics j’ai souvent eu à titre personnel des incohérences sur les relevés.
On est bien d’accord que le temps est fortement variable en fonction d’énormément de critères le serveur à l’instant T mais également tous les serveurs externes qui sont appelés.
Néanmoins il pourrait être intéressant d’afficher une note supplémentaire pondérée en fonction du temps de chargement.
@Seoxis
Concernant Analytics et Adsense les deux sont chargés de façon asynchrones (avec les nouveaux codes) ce qui est encore rarement le cas pour des services externes. La dessus par grand chose à redire sur Google.
Pour les etags c’est une optimisation bonne à faire de les supprimer.

Je viens de faire un test avec DareBoost que je ne connaissais pas, c’est tellement plus agréable d’avoir des rapports en français.

Je ne posais une petite question. J’ai score global assez bon mais seulement 34% dans l’onglet « politique de cache ». Ce qui pose problème, ce sont les ressources externes au site, la plupart des API type google, adsense, google fonts, twitter, etc.

n’y a-t-il pas moyen de mettre tout ça en cache malgré tout?

@Jean-Baptiste

——–

Add Expires headers B (89)

There is 1 static component without a far-future expiration date.

http://www.google-analytics.com/ga.js

——–

Heureusement que je ne suis pas parano sinon j’aurai viré analytic juste pour avoir mon A 🙂

Après comme YSlow c’est yahoo c’est normal qu’il tacle Google 😉

Merci pour ce petit article.

Effectivement je ne pensais pas du tout à ces facteurs et je donner du coupa certain moment à tort raison aux notations.

Je ferais désormais attention au résultat.

@Seoxis
L’utilisation de services tiers peut effectivement poser des problèmes dans certains cas. Nous nous sommes posé la question de la pénalisation des services tiers, nous allons probablement la minimiser, mais sans pour autant la supprimer sur DareBoost. En effet, il est important de montrer l’impact de ces services, surtout sur certains sites où leur utilisation est parfois sans limite !

@Jean-Baptiste
J’ai également observé des incohérences. D’après mes observations, la collecte des données est encore incomplète, elle ne concerne qu’une partie des visiteurs. Je pense que sur un trafic important, les incohérences s’en trouvent diluées. Le service n’en reste pas moins très utile, par exemple pour se rendre compte d’un problème sur un type de navigateur particulier, ou encore que des ressources sont bloquées depuis certains pays…
Pour le temps de chargement qui impacterait directement un score, se pose surtout l’impact du débit, qui sera prochainement paramétrable sur DareBoost. Mais nous avons quelques solutions en réserve qui viendront petit à petit.

@nokow
Pour info : https://support.google.com/analytics/answer/1032389?hl=fr
Certains ont travaillé sur le sujet : http://www.askapache.com/google/ga-urchin-speed.html
Mais c’est également perdre le mécanisme de CDN de Google, la proximité de la ressource avec les utilisateurs… Beaucoup de complications alors qu’un visiteur aura très certainement le script en cache, bien que sa durée de cache soit très courte. En effet GA est (très) largement utilisé (sur les sites testés par DareBoost, on est environ à 1 sur 2).

Merci pour l’article. Effectivement, il faut prendre avec des pincettes les notes et les mettre en corrélation avec le temps de chargement . Ceci dit, ca reste un bon repère même si il ne faut pas bêtement tout faire pour avoir un A, il avant tout tester, tester, tester pour voir si le temps de chargement est meilleur.
Il y a a parfois des cas ou la désactivation d’une optimisation peux accélérer le chargement de la page , je pense à la compression par exemple.

Dareboost est vraiment bien, en français avec des serveurs en france, les notes, les conseils, le temps de chargement, reste plus qu’une possibilité de comparaison à la GT metrix, et c’est parfait.

Au passage merci à DareBoost, vraiment super produit 🙂
J’ai pu faire quelques optimisation…mais il me reste du boulot. De toute façon tant que je serais sur un mutualisé…je n’aurais pas des performances de ouf de malade…

Merci Serge et Alex
On prévoit effectivement de mettre en place des fonctionnalités de comparaison (c’était présent dans notre premier prototype il y a un an, mais un travail d’ergonomie est nécessaire !)

Pour ce qui est du mutualisé, ce n’est pas l’idéal certes, mais de bons résultats ne sont pas impossibles pour autant 🙂

Bonjour,
Merci pour cette info pertinente. Je suis en plein dedans.
Un équivalent Firefox pour Page Load Time ??
a+

Bonjour,

J’ai mon site qui s’affiche rapidement de chez moi par contre lorsque j’utilise un autre pc ou le mien d’un autre endroit il s’affiche très lentement. Ma question est; es ce du au pc ou réseau internet? Que peut on faire pour y remédier ? Ma note est de 18/100 sur pagespeed je n’arrive toujours pas à remonter ma note malgré plusieurs plugin testé précédemment. Merci de votre retour. Cordialement

    Bonjour JC,

    Comme indiqué dans le sujet de cet article, les notes n’ont pas d’importance. Vous devez être focalisé sur votre temps de chargement et rien d’autre 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués par des *