WP Rocket a 1 an : bilan et retour d’expérience

C’est avec joie et émotion que nous fêtons la 1ère année de WP Rocket. Cette aventure a officiellement débuté le 15 juillet 2013 et nous sommes fiers du chemin parcouru.

À travers cet article, nous souhaitons partager avec vous l’origine du projet et notre retour d’expérience sur cette 1ère année.

Un tutoriel qui change une vie

WP Rocket est né suite à l’enthousiasme suscité autour du tutoriel « Créer un système de cache sur WordPress » publié le 10 avril 2013 sur GeekPress. Ce script était développé pour proposer une alternative simple aux plugins de cache existants tels que WP Super Cache et W3 Total Cache qui sont à nos yeux, bien trop compliqués à paramétrer.

Avec plus de 30 scripts téléchargés en quelques jours et une centaine de commentaires sur l’article, Jean-Baptiste et Jonathan décident d’aller plus loin.

Depuis plusieurs mois, les deux anciens collègues de travail souhaitaient développer un produit dans le domaine de la web performance. L’engouement autour du script de cache n’a fait que confirmer leur ressenti et leur envie de proposer un outil accessible à tous pour améliorer le temps de chargement d’un site. C’est ainsi que l’idée de WP Rocket est né sous la forme d’un plugin WordPress premium.

Pour avoir un produit de qualité, Julio (et son expertise WordPress) a rejoint l’équipe dès le début du développement de WP Rocket.

L’ADN de WP Rocket et de notre société

Lorsque nous avons commencé à travailler sur le plugin, nous avions une idée claire du socle technique et de la « philosophie » à respecter.

Les plugins concurrents font la course aux options au détriment de l’expérience utilisateur. De notre côté, la simplicité fut notre premier impératif.

Nous avons voulu un plugin performant et rapide à configurer quelque soit le niveau de l’utilisateur. Nous nous sommes donc inspirés de la philosophie de WordPress : « Decisions, not options ».

À chaque fois que vous donnez le choix à un utilisateur, vous lui demandez de prendre une décision. Lorsqu’un utilisateur ne comprend pas l’option ou qu’il ne l’utilise pas, cela amène forcément de la frustration. Ainsi, 80% des bonnes pratiques de web performance sont en place sans activer aucune option de WP Rocket.

La performance étant le coeur de notre plugin, nous avons fait des choix techniques en ce sens, que ce soit au niveau du code en lui même, mais également avec différentes fonctionnalités inédites.

C’est le cas du LazyLoad en JavaScript natif qui ne dépend pas d’une librairie externe comme jQuery. Nous proposons aussi un pré-chargement du cache intelligent. Grâce à celui-ci, plusieurs clients ont confirmés que le temps d’indexation des pages par les moteurs de recherche est considérablement amélioré.

Pour bénéficier d’une utilisation avancée, la flexibilité du plugin est un point important. Ainsi, les développeurs peuvent utiliser de nombreux hooks afin de s’adapter au maximum de situations envisageables.

La satisfaction client est pour nous essentielle. Aussi, nous mettons un point d’honneur à proposer un service client le plus remarquable possible tant au niveau de notre support qu’en avant-vente grâce à un live chat.

D’ailleurs, cette stratégie se révèle payante puisque de nombreux clients agissent désormais comme « ambassadeur ».

Le début d’une belle aventure

Fin avril 2013, nous avons décidé de mettre en place un site et de lancer un appel à bêta-testeur. Pour cela, nous avons seulement dépensé une cinquantaine d’euros pour l’achat du nom de domaine, l’hébergement, le template du site et le logo.

Un mois après, nous avons reçu plus de 300 demandes de participation. Parmi elles, nous avons sélectionné 20 personnes au hasard et 10 invités pour tester une 1ère version de WP Rocket.

Les retours ont été très encourageants et nous ont permis de régler plusieurs bugs et d’améliorer le plugin. Nous remercions encore une fois Rodrigue (Creer1Site), Alexandre (WP Marmite), Fabrice (WP Formation), Jérôme (Lije Creativ) et tous les bêta-testeurs pour leur disponibilité.

Le 15 juillet 2013, soit après deux mois et demi de développement, WP Rocket est accessible au grand public.

Pour la 1ère journée de lancement, nous avons réalisé 42 ventes. Ce bon lancement s’est confirmé sur l’ensemble du mois de juillet qui s’est clôturé à 196 ventes.

Dès le mois d’octobre, nous avons décidé de passer du statut d’auto-entrepreneur à une société. La SAS WP Media est donc née le 1er janvier 2014 avec 3 associés : Jonathan Buttigieg, Julio Potier et Jean-Baptiste Marchand-Arvier.

Nous avons été très satisfaits de notre lancement en France puisque l’année 2013 s’est conclue avec 765 ventes dans 14 pays différents.

Le développement du coeur

Dès le départ, nous avions pris la décision de nous lancer uniquement sur le marché francophone. Il fallait évaluer le potentiel du marché afin de tester la réceptivité, mais aussi améliorer le plugin avant de le proposer à l’international.

Jusqu’au mois de janvier 2014, nous avons consacré l’ensemble de notre temps sur l’amélioration du plugin. Pas moins de 26 versions sont sorties entre le 14 juillet 2013 et le 24 décembre 2013.

Les fonctionnalités de base sont restées globalement les mêmes. L’ensemble du travail a été effectué sur les compatibilités serveurs, l’amélioration des processus (mise en cache, minification), l’optimisation du code et l’ajout de nouvelles fonctionnalités (CDN, marque blanche, DNS prefetching).

Dans la cour des grands

Six mois après le lancement, il était temps de faire évoluer notre site. Le template original de quelques dollars commençait à être dépassé. Nous avions besoin d’une identité forte et professionnelle. C’est Christelle Mozzati qui s’est chargée du relookage (logo, illustrations et charte graphique).

Ensuite, après 9 mois d’existence, nous avons décidé de nous lancer à l’international. Le site et le plugin ont été traduits en plusieurs langues : anglais, allemand et italien. La traduction du plugin est disponible sur Transifex.

Avant le lancement au 1er mai 2014, nous avions contacté plusieurs blogs américains pour écrire un test de WP Rocket. C’est ainsi que WP Tavern nous a connu et que Sarah a publiée un article le jour même du lancement : « WP Rocket Launches Commercial Caching Plugin for WordPress ». Cela nous a permis d’acquérir une certaine visibilité à l’international.

Malgré ce relais intéressant, nous avons été déçus des ventes à l’étranger. Nos prévisions sur ce marché se sont révélées moins bonnes que prévues.

La promotion du plugin en France a été relativement facile, notamment grâce à notre présence dans la communauté WordPress.

À l’étranger, la notoriété de notre équipe est encore à faire. Nous avons d’ailleurs relaté ce challenge sur le blog de ManageWP : « Promoting a Young Premium Plugin: The Challenges and Decisions Facing WP Rocket ».

Pour appuyer la promotion à l’international, nous avons sponsorisé plusieurs WordCamp (New York & Chicago) et réalisé une campagne sur WP App Store.

Grâce à notre persévérance, nos objectifs pour l’international se rapprochent peu à peu.

La maturité

Depuis quelques mois, nous focalisons notre travail sur la communication et la relation client. Ce que nous avions délaissé depuis le lancement à savoir : l’avant-vente, les retours clients et notre politique de déploiement.

En avant-vente, nous avons mis en place un système de live chat (Zopim) afin de répondre aux interrogations de nos visiteurs.

Fidèles au lean startup, nous recherchons des avis clients afin de réagir rapidement à ces retours. Ainsi, 35 jours après la première commande d’un client, nous envoyons un mail afin de lui demander des suggestions d’améliorations.

Nous changeons également notre politique de déploiement de nouvelles versions. Plutôt que de déployer des grosses versions, nous allons plutôt déployer par petits lots. Ceci, dans le but d’avoir plus de retours et d’être plus agile.

Nous travaillons actuellement sur le basculement de notre support vers un vrai système de gestion de ticket (HelpScout).

Enfin, l’ensemble de nos mails sont désormais routés par Mailjet. Cela permet d’avoir des retours sur le taux d’ouverture et de mettre en place de l’AB testing.

Un travail continu

Nous finalisons actuellement la version 2.2 de WP Rocket qui est en développement depuis plusieurs mois. Elle apporte son lot de nouvelles fonctionnalités et notamment un système de clé plus simple à gérer pour les clients.

Nous avons déjà planifié, les nouvelles fonctionnalités « importantes » des versions 2.3 et 2.4.

Enfin, une documentation présentant tous les hooks et les fonctions sera proposée dans quelques mois.

Un 1er bilan positif

Nous avons quitté le modèle de travail « agence » et les mises en ligne de sites Internet du vendredi soir, pour un tout autre univers.

Le développement et la promotion d’un produit est une découverte pour toute l’équipe. C’est un challenge existant où l’on voit grandir son « bébé ». On peut développer jusqu’à 4h du matin sans s’en rendre compte.

À ce jour, la gestion et la maintenance de WP Rocket mobilise deux personnes à plein temps. Nous espérons, si besoin, compter de nouveaux membres dans notre équipe d’ici plusieurs mois.

Au niveau des ventes, l’année se termine sur un total de 1788 ventes dans 58 pays et 4230 sites utilisant WP Rocket.

Nous concluons cet article en remerciant du fond du coeur nos clients, mais aussi toutes les personnes qui ont participées au développement de WP Rocket (bêta-testeurs, traducteurs et bien d’autres…).

À propos de

Jonathan is Lead Project on WP Rocket. Addicted to WordPress and Co-organizer of WordCamp Paris & Lyon.

S’abonner à notre newsletter Les dernières actus de la fusée, à la vitesse de la lumière !

26 commentaires

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués par des *

[i]
[i]